attestation : 7j/7 - 24 h/24

Guide comment devenir Taxi ?

Vous souhaitez devenir taxi et vous recherchez des conseils ? Le Légaliste.fr est une plateforme d'annonces légales dédiée aux entrepreneurs. Elle fournit des conseils, astuces et bons plans concernant les formalités de création de société et la mise en location gérance. Sur cette page vous trouverez toutes les démarches à effectuer pour devenir chauffeur de taxi.

La profession de chauffeur de taxi est réglementée ce qui suppose le respect de nombreuses conditions.

Quelles sont les missions d’un chauffeur de taxi ?

Un chauffeur de taxi a pour principale mission le transport de personnes. Son outil de travail est son véhicule. Ce dernier peut être une voiture ou un minivan équipé des attributs de la profession : compteur horokilométrique, indicateur lumineux de tarif, système de communication radio, GPS, système d’information trafic, terminal de paiement…Pour des questions de sécurité, un chauffeur de taxi ne doit pas conduire plus de 10 heures par jour, ni prendre en charge plus de 9 personnes par trajet. Si la profession de taxi est attractive de par la large autonomie laissée au chauffeur, notamment en terme de gestion de son temps de travail, il ne faut pas oublier que ses conditions d’exercice sont parfois difficiles. En effet, le chauffeur de taxi, s’il veut être efficace, va devoir établir une stratégie de prise en charge. Cela implique une bonne connaissance des différents endroits susceptibles d’attirer les clients (gares, aéroports, lieux touristiques, bureaux) ainsi que des secteurs à éviter à certaines heures afin de ne pas se retrouver piégé dans les embouteillages. Un chauffeur de taxi doit avoir le sens du service, il doit savoir rester calme et courtois, car il a également un rôle d’assistance auprès du client (mettre le bagage dans le coffre, ouvrir la portière, conseiller sur un trajet, une visite…). Il doit être capable d’adapter son comportement au passager qu’il transporte, en restant silencieux ou en lui tenant la conversation par exemple. C’est pourquoi, la maîtrise de l’anglais, même si elle n’est pas un pré-requis, est vivement conseillée dans ce métier.

Quelles sont les conditions à respecter pour être chauffeur de taxi ?

1ère étape: les pré-requis

Cela semble évident mais la première condition est, bien sûr, d’être titulaire d’un permis de conduire B depuis au moins 2 ans.

S’ajoute à cela l’obligation d’avoir suivi une formation PSC1 « prévention et secours civiques de niveau 1 » qui permet d’avoir la connaissance des premiers gestes de secours à apporter à une victime. 

Le casier judiciaire doit également être vierge de toute condamnation incompatible avec la profession de taxi (cf. Infractions figurant au bulletin numéro 2 du casier judiciaire).

Enfin, il faudra passer une visite médicale afin qu’un médecin agréé par la préfecture puisse vous délivrer une certificat d’aptitude parce que certaines pathologies, comme par exemple l’épilepsie, ne sont pas acceptées pour la conduite de personnes.

2ème étape : l’obtention de sa carte professionnelle

C’est le Ministère de l’Intérieur qui fixe la réglementation de délivrance du certificat de capacité professionnelle pour la profession de taxi. Ainsi, pour obtenir la carte professionnelle de chauffeur de taxi, il faut réussir l’examen du certificat de capacité professionnelle. Le formulaire d’inscription à l’examen est disponible directement à la préfecture proche du domicile ou sur son site internet. 

Les pièces à fournir pour compléter le dossier d’inscription sont les suivantes :

- un certificat médical délivré par un médecin agréé

- une photocopie recto/verso du permis de conduire de catégorie B

- une photocopie de l’attestation du diplôme de prévention et secours civiques de niveau 1

- une photocopie recto/verso d’une pièce d’identité indiquant la nationalité en cours de validité, pour les candidats non-européens un titre de séjour autorisant à exercer une activité professionnelle en France

- une copie ou un extrait d’acte de naissance ou une copie du livret de famille indiquant la filiation

- 4 photos d’identité récentes et originales

- 3 enveloppes timbrées libellées au nom et à l’adresse du candidat

Vous pouvez présenter l’examen en candidat libre mais il est préférable de suivre une formation taxi proposé par des centres privés. L’épreuve comprend une partie théorique et une partie pratique. Une fois, la certification obtenue, vous recevez votre carte professionnelle. Cette dernière vous est délivrée par la préfecture et précise les départements où vous avez le droit d’exercer votre activité.  Par la suite, le chauffeur de taxi est tenu de suivre, tous les 5 ans, un stage de formation continue dispensé par une école agréée et faisant l’objet d’une attestation valable 5 ans.

3ème étape : l’obtention de l’autorisation de stationnement (ADS) 

L’autorisation de stationnement, également appelée licence de taxi, est obligatoire pour tout chauffeur de taxi.

Plusieurs solutions permettent de s’en procurer une.

Tout d’abord, si l’on en a les moyens, il est possible d’acheter une ADS auprès d’un chauffeur souhaitant cesser son activité. Il faut savoir que cette dernière représente un coût important qui varie considérablement suivant la zone géographique concernée. 

Ainsi, à titre d’exemple, le prix d’une ADS en zone rurale est entre 30 000 euros et 80 000 euros alors qu’en Ile de  France, il fluctuera entre 130 000 euros et 250 000 euros et sur la Côte d’Azur entre 250 000 euros et 350 000 euros.

Attention, depuis le 1er octobre 2014, toute licence délivrée après cette date ne peut être cédée ou revendue.

Si vous n’avez pas les moyens d’acheter votre ADS, pas de panique, vous pouvez la louer grâce à un contrat de mise en location gérance.

Enfin, vous pouvez toujours espérer obtenir gratuitement une ADS en vous inscrivant auprès de la mairie de votre commune sur la longue liste d’attente. Malheureusement, cette dernière option est très longue et difficile à moins d’habiter en pleine campagne et de bien connaitre le maire…

4ème étape : quel statut juridique adopter ?

Le fait que vous ayez acheté ou que vous soyez locataire de votre ADS va être déterminant dans le choix de votre statut juridique.

Pour devenir chauffeur de taxi, plusieurs statuts juridiques sont possibles :

- artisan qui conduit son propre véhicule

- salarié travaillant pour le compte d’une entreprise de taxis

- chauffeurs louant son véhicule professionnel 

Si vous choisissez d’être indépendant, vous pouvez opter pour le statut d’auto-entrepreneur ou créer votre société. Majoritairement, les chauffeurs de taxis indépendants décident de créer leur société, ils ont alors recours aux formes juridiques type EURL ou SASU.

Le métier de taxi est un métier de contact humain où les journées se succèdent sans se ressembler, lancez-vous : mise en location gérance ou création de sociétés, le Légaliste vous accompagne dans la publication de vos annonces légales. 

Publier une annonce légale de mise en location gérance

VOUS SOUHAITEZ EN SAVOIR D'AVANTAGE ?

Contactez notre équipe dédiée au 01 83 62 00 75.

Nous sommes disponibles pour répondre à toutes vos questions.

Contact en ligne

CES PAGES PEUVENT VOUS INTÉRESSER

sasannonce legale sciannonce legale sarl

       Annonce légale SAS                Annonce légale SCI             Annonce légale SARL

 

prop transfert de siegeprop changement geranceprop plusieurs modifications   

        Transfert de siège               Changement de gérance        Modifications multiples 

 

annonce legale dissolutionannonce legale liquidation annonce legale dissolution liquidation

              Dissolution                              Liquidation                   Dissolution et liquidation 

 

parution dans un journal officielmodeles gratuitsannonce legale eurl

Journal d'annonces légales     Annonce légale EURL       Modèles d'annonces légales