attestation : 7j/7 - 24 h/24

Comment obtenir son numéro SIRET ?

Le SIRET est ce numéro à 9 chiffres qui figure sur de nombreux documents, comme les factures et devis, et qui est souvent exigé par les administrations publiques ou les partenaires commerciaux. C’est un peu l’équivalent numéro de Sécurité sociale pour l’entreprise, c’est d’ailleurs l’INSEE qui le fixe: il permet de l’identifier de façon précise et lui est donc attribué dès sa création jusqu’à sa disparition. Il ne doit pas être confondu avec un nombre d’une signification proche mais différente : le numéro SIREN, qui ajoute au SIRET cinq chiffres du Numéro Interne de Classement (NIC) pour identifier chaque établissement d’une entreprise qui peut en compter plusieurs. Le SIRET est absolument indispensable dans la plupart des démarches, des plus simples (commandes de marchandises, ouverture de compte bancaire…) comme les plus complexes (modifications statutaires, demandes diverses d’agréments…). Il doit être demandé auprès du Centre de Formalités des Entreprises (CFE). Mode d’emploi.

comment obtenir son numéro SIRET

Les démarches pour obtenir son numéro SIRET

Les démarches pour obtenir un numéro de SIRET ne sont pas particulièrement complexes mais exigent de porter une attention précise aux détails. En effet, il sera notamment exigé du demandeur une liste de documents (disponible auprès des CFE) relatifs à l’identité des dirigeants, du ou des gérants, au siège social, à l’objet social, entre autres. L’absence d’un seul document dans le dossier peut retarder la création de l’entreprise et paralyser son activité. Il sera aussi indispensable de remplir un formulaire CERFA M0 (ou P0 pour les entreprises individuelles), lui aussi complété très attentivement. Lors du dépôt du dossier auprès du centre de formalités des entreprises, il sera également requis de fournir une attestation de parution d’une annonce légale. De quoi s’agit-il ? Il s’agit d’annonces publiées au titre la publicité légale obligatoire en vue d’informer les tiers de la création d’une entreprise. Ces annonces doivent paraître dans une publication habilitée, un journal d’annonces légales (JAL), qui délivre ensuite une attestation de parution. Des sites comme Le Légaliste permettent d’économiser du temps et des moyens, à la fois en identifiant le journal d’annonces légales dans le périmètre requis (celui du siège social de la future entreprise), et à la fois en assistant la rédaction de l’annonce pas-à-pas grâce à des formulaires dédiés en ligne.

Une solution rapide : la micro-entreprise

Les micro-entrepreneurs n’ont pas besoin de déposer de dossier auprès du centre de formalités des entreprises pour obtenir leur numéro de SIRET, ils l’obtiennent automatiquement après la création de leur auto-entreprise en ligne. Dans un contexte où il peut être indispensable de chercher son code APE ou NAF (qui identifie le secteur d’activité), son numéro au Registre des Métiers pour les artisans, au Registre du Commerce et des Sociétés, etc etc, cette solution peut apparaître la plus rapide et la plus simple. Evidemment, elle ne fonctionne que pour une petite structure unipersonnelle. En cas de besoin d’une forme sociétaire plus complexe, ou simplement plus collective (SARL, SAS, etc…), le recours au dossier au Centre de formalités des entreprises sera incontournable.